La petite coureuse – Texte d’Alyssa Le Méner

Bonjour, je me présente : Alyssa Le Méner, j’ai 16 ans bientôt 17, passionnée de course à pied depuis l’âge de 7 ans. En fait, je voyais constamment mon père courir quand j’étais jeune et il semblait avoir bien du fun ! Alors je me suis dit pourquoi ne pas essayer ça ?

J’ai tout de suite aimé ce sport, vous savez on prend de la vitesse entre les poteaux électriques, on essaye de rattraper les voitures dans les rues… C’est surtout la vitesse moi qui me fait vibrer ! Et puis à l’âge de 8 ans, je demande à mes parents de participer à une course de 1km à Pont Rouge. J’ai tellement trippé, je me sentais voler et depuis je ne me suis plus arrêtée. J’aimais tellement ça que je voulais m’entrainer avec le Club de l’Université Laval. J’y ai rencontré un super coach, Félix qui lui adorait le triathlon et je me suis dit que ça pouvait être cool de faire 3 sports plutôt que pleins de sport en athlétisme qui me tentaient moins comme le javelot… Hélàlà… Imaginez-moi, Alyssa avec un javelot dans les mains… je vous jure que vous ne voulez pas voir ça. Même positionner en arrière de moi, j’étais dangereuse…

 

 

Et puis, j’ai réussi à intégrer l’année suivante une école extraordinaire qui me proposait le programme sport-Études : Cardinal-Roy. Là c’était vraiment parfait, je pouvais rusher en classe tous les matins et tous les après midis, let’s go, on va s’entrainer avec des amies qui partagent la même passion pour notre sport! Vraiment trop bien ça comme école ! J’ai réussi à rester au sein de ce programme pendant mes 5 années de secondaire (je finis cette année). Ca n’a pas été toujours simple et facile, les mathématiques m’ont donné un peu de fil à retordre mais je me suis accrochée, je voulais rester autant à l’école qu’en sport. Ce qui est génial, c’est l’apprentissage de cette discipline sur mon horaire qui m’aide de plus en plus aujourd’hui à progresser autant à l’école que dans mon sport ! Tiens, parlons-en justement de cette discipline sur l’horaire, vous allez rigoler avec ma dernière petite anecdote de la semaine dernière :

Mon histoire avec le club de course du Cégep Notre Dame de Foy. Je me prépare la soirée d’avant pour y aller, je mets mon alarme, mon sac est près bref tout est bien près pour aller m’entraîner pour la première fois avec ce club que je veux intégrer l’an prochain pour ma première année de Cegep. Par contre, grosse dormeuse que je suis, je n’entends pas mon alarme ce matin là… 5h00 du matin, c’était un peu tôt… Thomas qui me donnait un lift m’écrit à maintes reprises pour me dire qu’il vient me chercher à 5h20, 5h30, 5h45… Mes parents se réveillent à 6h30 sauf moi… J’entends le bruit du four qui s’allume pour réchauffer nos traditionnelles baguettes françaises que j’adore prendre par ailleurs avec œufs et fruits et je me lève en sursaut!!! Je regarde l’heure OMG: 6h52, 1 heure de retard ! Je regarde ensuite mes messages… Thomas m’a écrit pour me dire qu’il était là. Je capote… je cours dans toute la maison, je ne sais plus quoi faire. Après ces quelques minutes de panique, je me calme, je m’excuse auprès de Thomas et de Daniel, le responsable du Club. Je me dis donc que j’allais reprendre l’entraînement jeudi matin.

Bref, vous comprendrez bien qu’il arrive parfois malgré une préparation au top qu’on ne peut pas toujours être exemplaire sur notre horaire. Mais ce n’est pas grave, ce n’est que partie remise !! 2 jours plus tard, Je décide de me rattraper et je me mets 2 alarmes cette fois-ci sur 2 téléphones différents pour être certaine de bien me réveiller. Avec tout étonnement, je me lève cette fois-ci à 5h du matin pleine d’énergie avec ma petite musique italienne. Je me prépare pour prendre le bus à 5h30. Le trajet de bus fut assez long ensuite… j’attends pour le transfert de ligne de bus environ 15 minutes et enfin j’arrive à 6h40, 5 minutes avant que le training commence avec échauffement de fait. Je ne sais pas du tout où aller alors je demande à une chauffeuse de bus. Elle me répond qu’elle ne sait pas ensuite je rencontre un monsieur qui travaille sur le campus qui m’indique que c’est à l’ opposé de là où je suis rendu alors je cours avec mes 3 sacs. Je ne trouve pas l’entrée du stade… je cherche, je cours dehors dans tous les sens, au moins je n’avais pas froid aux oreilles grâce à ma tuque Owl Active! Enfin je trouve et j’arrive pile pour le warm up que je  fais en 5 minutes prêtes à aller courir enfin avec ce club.  Par grande surprise ce fut la meilleure matinée de toute ma vie au retour à l’école Cardinal-Roy!! Je me sentais beaucoup plus énergique et performante dans mes travaux ce matin-là.

En modifiant un peu mon horaire et en me levant donc un peu plus tôt le matin, j’ai pu prendre le temps de faire 30 minutes de sport et cela m’a permis d’être plus efficace à l’école. Je recommande fortement à tous d’aller courir, marcher, faire du vélo avant d’aller travailler (avec votre tuque Owl Active en hiver). Vous serez fiers de vous au boulot!

Merci et bonne journée.

Alyssa